L’ est l’un des légumes vedettes de l’été. Bourré de vitamines et minéraux précieux pour l’organisme, il est délicieux à déguster après une vapeur. Voici nos astuces pour l’accommoder au mieux ! Voici un article sur les conseils de préparation culinaire de cet ingrédient.

Le principe de la cuisson vapeur

Très appréciée en Asie, la cuisson à la vapeur s’adapte parfaitement aux artichauts mais également à bien d’autres légumes et féculents : pommes de terre, haricots verts, fèves, carottes, chou-fleur… Le grand intérêt de ce mode de cuisson est sa capacité à préserver les qualités nutritionnelles des aliments crus. En cuisine, la cuisson vapeur est aussi très homogène et douce, grâce à la transmission de la chaleur jusqu’à 75 fois supérieure à celle de la cuisson directe. Cuisiner vapeur est en outre très digeste et diététique puisqu’aucune matière grasse n’est nécessaire.

Pour cuire, le produit est baigné dans la chaleur produite par l’eau bouillante. Le liquide devient vapeur à 100°C : une température obtenue aisément avec les cuiseurs vapeur et cocottes minutes. Les cours de cuisine de Maison Des Chefs vous révéleront d’autres précisions sur ce mode de cuisson !

Cuire les artichauts

Les artichauts sont riches en vitamines B et C, mais aussi en calcium, magnésium et phosphore. Autant de qualités qui méritent d’être préservées avec la cuisson vapeur. Comment cuire un artichaut ? Ôtez tout d’abord la tige et les grosses feuilles vertes, rincez le légume à l’eau claire puis placez-le dans le panier de la cocotte-minute. Deux à trois centimètres d’eau salée, au fond de l’autocuiseur, suffisent à créer la vapeur. Le temps de cuisson est de 10 minutes, environ. Vous dégusterez l’artichaut en entrée, avec une simple vinaigrette. L’artichaut peut aussi se gratiner au four, avec un peu de gruyère, pour une recette plus hivernale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *