Le fer est un oligo-élément minéral nécessaire à l’organisme, composant des muscles et du sang. Certains sont à privilégier !

Le manque de fer dans l’alimentation

Le fer est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme : les muscles, le sang, les réactions enzymatiques ont besoin de ce carburant ! Mais une carence en fer se constate fréquemment, en l’absence d’une alimentation saine. Les symptômes du manque de fer sont principalement la fatigue, une chute de cheveux, la baisse de moral. Cela peut aller jusqu’à des difficultés respiratoires et des palpitations, dans les cas d’anémie sévères.

Il est donc important de veiller à sa consommation de fer, afin de répondre aux besoins de son organisme. Les femmes et surtout les femmes enceintes, doivent être attentives à ce point. Heureusement, certaines familles d’aliments sont de véritables coups de pouce pour faire le plein de fer !

Aliments contenant du fer

Un taux de fer normal, pour un homme adulte, est de 9 mg par jour. Il faudrait 16 mg pour une femme adulte et jusqu’à 30 mg, lors du dernier trimestre de grossesse. Les adolescents ont également besoin d’un taux de fer élevé, entre 13 et 16 mg au quotidien. Mais quels sont les aliments riches en fer, pour atteindre ces chiffres ?

Les aliments contenant du fer se trouvent dans les viandes, poissons et céréales. Le romarin, thym, curry et paprika sont des aliments riches en fer, de même que les crustacés (palourdes, huîtres), le porc et l’agneau, ou encore les céréales : avoine, lentilles, haricots blancs.

La clé de l‘équilibre est de limiter les aliments pauvres en fer, tels que les graisses. Le café est aussi à éviter. En revanche, la vitamine C est un booster de fer puisqu’elle favorise son ingestion par l’organisme. Pour mettre du fer dans les aliments et faire le plein de recettes, pensez aux ateliers culinaires de Maison Des Chefs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *